Comment être soi-même pour avoir confiance en soi ?

Comment être soi-même ?

Être soi-même permet la confiance en soi, mais comment utiliser la confiance en soi pour être soi-même ? Nous le voyons dans cet article.

Comment être soi-même pour avoir confiance en soi ?

 

Introduction :

 

Le plus souvent, pour masquer votre manque de confiance en vous, vous vous cachez derrière un “masque social”. Ce masque est censé vous aider à éclipser vos défauts ou les parts de vous-même que vous voulez absolument que personne ne voit.

Vous n’êtes pas vous-même face aux autres. Vous jouez comme un rôle et vous avez en plus le sentiment que ce n’est pas le meilleur… Vous aimeriez être “entier”, plus spontané, plus authentique, qu’on vous voit vraiment tel(le) que vous êtes !

Mais comment vous y prendre ?

Je vais commencer par vous rappeler ce que c’est d’être soi dans le point suivant.

 

Être Soi, qu’est-ce que c’est ?

 

Être soi, c’est avoir conscience de vos forces, sans pour autant tenter de cacher désespérément vos faiblesses. C’est être capable de vous laisser traverser par une émotion sans émettre un jugement dessus, parce que cette attitude à son égard vous bloque finalement. C’est assumer votre humanité : être vous-même.

 

Comment devenir soi-même ?

Connais-toi toi-même.

Socrate

Il n’y a pas de “devenir” car vous êtes déjà vous-même.

Par exemple : Si vous êtes gêné(e) lorsque vous êtes en société ou en compagnie d’autres personnes, à tel point que vous devez mettre un masque social “fort” pour vous apaiser, alors vous êtes vous-même à ce moment-là.

 

Comprenez-vous la nuance ?

 

Voici donc les 3 solutions qui vous permettent d’être vous-même :

 

        1. Si vous reconnaissez votre faiblesse sans vous emprisonner à rester fort, alors vous acceptez ce que vous êtes en tant qu’humain.

 

Remettez en question les schémas familiaux et sociétaux. Ils sont arrivés dans votre vie pour que vous vous appuyiez dessus, pas pour que vous en fassiez votre personnalité.

Par exemple : “Mon fils, tu ne dois pas pleurer parce que t’es un homme. / Ma fille, tu dois rester souriante et sage” À éviter mille fois !

 

        2. Si vous vous libérez des schémas qui ne sont pas les vôtres et que vous vous en inspirez seulement, alors vous construirez vos propres schémas ! Si vous avez peur de ne pas vous en sentir capable, je vous l’apprends durant mes séances (cliquez ici) et dans ma formation à la confiance en soi (cliquez ici).

 

Il en va de même pour les jugements que nous attribuons aux personnes que vous croisez, à votre environnement et surtout aux émotions que vous ressentez en étant en contact avec le monde. Je ne dis pas que juger “c’est pas bien”. Vous avez le droit de juger, mais reconnaissez que vous jugez parfois parce que ce que vous voyez réveille en vous une émotion désagréable (et non négative).

 

        3. Si vous stoppez les jugements sur vos émotions, vous vous autorisez à être vous-même.Comment être soi-même

C’est de cette façon que vous prendrez confiance en vous. La conscience de ce que vous êtes vous permettra de ne plus commencer à partir d’un rôle qui ne vous appartient pas, mais de commencer à partir du vôtre.

Plus le rôle est familier, même s’il a des défauts, et plus c’est facile de le respecter parce que vous le connaissez, vous l’avez déjà en vous.

Reconnaître ses faiblesses est donc aussi une conscience qu’on peut apprendre à les transformer en force !

 

Conclusion :

 

Donc allez à la rencontre de vous-même, de votre vulnérabilité. Reconnaissez que la connaissance de vos faiblesses fait partie de vos forces intérieures et que celui qui n’a pas peur de les montrer est réellement maître de ce qu’il est.

Ce n’est pas facile parce que ça nécessite de vous mettre à l’écoute de ce qu’il se passe à l’intérieur de vous : vos émotions, et vous n’apprécierez pas toujours ce que vous y rencontrerez sur vous-même comme on va le voir ci-dessous.

 

Comme d’habitude, commencez doucement :

Reconnaissez quand vous remarquez être sous l’emprise d’un schéma qui n’est pas le vôtre (exemple : “Je dis que fonctionnaire est un boulot de feignant parce que mon père le dit.“, “Je trouve ces gens idiots parce que mes ami(e)s disent qu’ils le sont”, “Je ne dois pas faire-ci parce que j’ai peur d’avoir l’air de ça par rapport à eux”, etc.).

Une fois que vous avez reconnu ce genre de raisonnement de votre part, recentrez-vous et demandez-vous ce que vous en pensez vous ?

 

Une fois que vous aurez appliqué ces premiers conseils, vous verrez plus clair dans votre façon d’être et d’agir. Vous saurez plus précisément ce que vous voulez pour vous-même. C’est une caractéristique d’être soi 😉

 

Si “être vous-même” est quelque chose que vous voulez travailler de manière plus concrète avec moi, je suis à votre disposition par les moyens suivants :

Entretien téléphonique – Séance en ligne – Accompagnement mail – Ebooks indispensables

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez faire un don ; votre argent sera dédié au développement du blog et à ma supervision afin de mieux vous aider en tant que thérapeute.

FAIRE UN DON

.

Sinon, partagez cet article pour m’aider à augmenter ma visibilité. 🙂

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :