Comment j’ai géré ma phobie sociale durant ma scolarité ?

Comment j’ai géré ma phobie sociale durant ma scolarité ?

gérer la phobie sociale

Je m’appelle Marie, je suis née en 1991. J’ai eu des moments difficiles pendant ma scolarité à cause de ma phobie sociale. Heureusement, cette phobie s’estompe de jour en jour.

 

Comment ça a commencé ?

 

Mes difficultés ont commencé quand j’étais à l’école maternelle. Je n’arrivais pas à m’intégrer au sein de la classe. Je me mettais souvent à l’écart car ma peau “bronzée” me mettait mal à l’aise, je suis d’origine sri lankaise alors que les autres avaient la peau “blanche”. Je voulais être comme eux physiquement.

Quand j’étais petite, je n’osais pas aller acheter une viennoiserie dans une boulangerie. Je n’arrivais pas à me faire une place dans une classe, ni à me faire des ami(e)s. J’avais du mal à prendre les transports en commun, je m’y sentais mal.

Plus tard, c’est devenu une phobie. Quand j’étais au lycée, on se moquait de ma timidité, et certains sont même allés jusqu’au harcèlement. Je ne suis pas allée en cours pendant 1 mois.

 

Comment je gérais ma phobie sociale ?

 

J’ai très mal vécu ces moments-là, je ne savais pas quoi faire pour arranger les choses. Je broyais du noir. Malheureusement, la majorité des gens n’étaient pas attentionnés envers mes soucis : Quand j’essayais d’en parler à certaines personnes (le CPE, la proviseure, ou certains élèves), ils s’en moquaient complètement. J’ai dû faire le tri dans les personnes. Dans la vie, il y a des gens qui nous tendent la main, et d’autres non. Par contre, l’infirmière du lycée et quelques professeurs ont été là pour me soutenir.

 

Quel a été le déclic ?

 

Un jour j’étais sur mon lit en train de réfléchir à tout ça, à ma vie (j’avais 18-19 ans). J’ai pris conscience que j’étais seule, que je n’avais presque pas d’ami(e)s que je n’avais pas de petit ami. J’en ai eu marre de cette solitude, ma phobie était un obstacle. Il fallait que je trouve vite une solution.

 

Comment je me suis débarrassé de ma phobie sociale ?

gérer sa phobie sociale

J’ai décidé d’aller voir une psychologue comportementale car je voyais que je ne pouvais pas m’en sortir toute seule. Elle me donnait des “exercices” à faire (aborder une personne dans la rue pour lui demander l’heure, demander un conseil à un vendeur dans un magasin, etc…). Elle suivait mon évolution et allait à mon rythme. Elle me faisait comprendre qu’il fallait affronter mes peurs, et non pas les fuir.

 

Comment je vais aujourd’hui ? 

 

Actuellement, je vais beaucoup mieux, même si je suis encore méfiante quand j’intègre un nouveau groupe ou quand je fais connaissance avec une nouvelle personne. Je sais mieux gérer les remarques désagréables que l’on peut me faire parfois (sur ma timidité) et les questions qui me dérangent (sur mon adoption, mon origine sri lankaise). Je me suis mise à faire du sport, et l’année dernière, je me suis inscrite à un cours de danse et j’étais contente de voir que je pouvais aller dans un groupe. Je suis plus ouverte avec les personnes qui m’entourent.

 

Si j’avais une chose à dire aux gens qui vivent la même chose que moi : 

 

Je pense que si notre phobie sociale nous pèse, il ne faut pas hésiter à se faire aider par un professionnel. Un professionnel nous donne des conseils. Il est à notre écoute, et surtout il nous aide à franchir les étapes. On peut également se confier à quelqu’un en qui on a confiance (famille, ami(e), collègue de travail, etc…) et qui sera là pour nous. Quand on vit des moments compliqués, il ne faut surtout pas rester dans son coin, c’est justement comme ça que l’on « sombre ». Au contraire, il faut chercher de l’aide car dans la vie il y a des problèmes que l’on ne peut pas affronter seul(e).

 

Ce témoignage a été rédigé par Marie et retranscrit par Jocelyn Le Guen.       

 

Comment gérer la phobie sociale en respirant ? (4 exercices)

 

Si ce témoignage vous a plu, vous pouvez faire un don ; votre argent sera dédié au développement du blog et à ma supervision afin de mieux vous aider en tant que thérapeute.

FAIRE UN DON

.

Sinon, partagez cet article pour m’aider à augmenter ma visibilité. 🙂

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :