Comment mieux se connaître grâce aux facettes subconscientes ?

facette subconsciente
Photo par SHA-1

 

Les facettes subconscientes sont une façon de décrypter l’ensemble de votre ego, de votre enfant intérieur. Dans cet article je développe ce qu’elles sont leur rôle, leur importance, et vous livre un exercice pour prendre contact avec elles dans votre subconscient.

 

Qu’est-ce qu’une facette subconsciente ?

 

Une facette subconsciente est un bout de vous. Je vais d’abord vous l’expliquer dans une métaphore 🙂

Pour théâtraliser, c’est le souffleur de la scène consciente. Lorsqu’un acteur oublie son texte, d’un coup la peur monte… Il ne sait plus quoi dire, et il faut que le blanc ne dure pas trop longtemps. Alors vite, il faut meubler ! Mais heureusement, le souffleur arrive, et lui dit quoi dire (quoi faire).

C’est comme ça que l’on peut voir la facette subconsciente. Pour retransposer ça dans le cadre “réel”, on peut dire que les oublies se produisent tous les jours.

Plusieurs exemples : Ne pas savoir comment réagir face à une remarque d’un(e) proche, ne pas savoir comment démarrer un projet qui nous plairait vraiment, vouloir prendre son indépendance émotionnelle ou financière etc…

De manière consciente nous savons ce que nous devrions faire mais nous n’arrivons pas à le mettre en pratique. Nos facettes subconsciente sont là pour “rattraper le coup” en nous donnant une solution immédiate.

 

Quel est son rôle ?

 

Vous l’aurez compris, son rôle est de nous aider. Sauf qu’elle utilise l’aide qu’elle a utilisé il y a longtemps. Une aide qui aurait été utile face à un événement passé et qui a crée une vive émotion.

Il peut s’agir d’un événement “traumatique”, ou marquant, qui fait que notre facette nous défendra coûte que coûte si un jour il doit se reproduire. Or, nous avons grandi, nous ne sommes plus les mêmes consciemment face à l’événement en question, mais nous le sommes peut-être toujours inconsciemment. Notre subconscient fait donc passer le message au conscient qui le comprend rarement entièrement.

Ce que j’appelle l’enfant intérieur, est vous, coincé dans l’émotion qu’il a ressenti : lorsqu’on l’a perdu au supermarché, lorsqu’on lui a volé son goûter, lorsqu’il a reçu sa première gifle, lorsqu’on l’a rabaissé devant ses camarades etc… Tout dépend encore une fois du vécu et de l’intensité émotionnelle ressentie au moment des événements.

 

Quel est son importance ?

se protéger
Photo par Raphaelle Laf Euille

 

Son importance est sa présence. Car vu qu’une facette subconsciente est basée sur une intention positive, celle de veiller sur notre monde, de nous défendre. On peut entrer en contact avec elle afin de changer sa façon de le faire. Le but sera d’avoir un dialogue d’équipe, de collaborer. Car c’est ainsi que le changement se fait : sur un alignement. Qu’il soit psychologique ou énergétique, l’alignement entre désirs, pensées, valeurs et nos émotions est essentiel pour créer ce que vous désirons dans notre réalité.

L’intention positive est sa priorité. Un comportement qui paraît problématique au quotidien ne l’est pas sans raison. Il y a toujours un désir de préserver votre monde intérieur. D’où le fameux “bénéfice secondaire” de rester enfermé dans une situation, qui pourtant du point de vue conscient, ne nous convient pas. Mais comme nous restons la plupart du temps “conscient”, nous sommes très peu à l’écoute de ce qu’il se passe en nous ; Simplement parce que la société occidentale nous apprend à nous fixer sur l’extérieur.

Nous avons donc tout intérêt à prendre contact avec nos facettes subconscientes, à collaborer avec elles, afin de retourner sur notre intériorité, et de débloquer certaines situations qui se répètent depuis (trop ) longtemps.

 

Autre métaphore :

subconscient entreprise
Photo par Olivier Huguet

 

Imaginez l’ego comme une entreprise, dont vous êtes le patron logé dans son bureau, qui est au dernier étage de l’immeuble. En dessous se trouvent les bureaux des employés. Sauf que vous n’êtes pas allé les voir depuis longtemps. L’entreprise connait quelques difficultés en effet, il est donc temps d’aller voir leurs conditions de travail ou leur façon de l’accomplir. Le but n’est pas de remonter les bretelles, vous êtes un patron qui a conscience qu’il faut collaborer et qui a besoin de ses employés pour faire vivre son entreprise (la survie). Vous allez discuter avec chacun et écouter ce qu’ils ont a dire. Le but sera de revoir la manière de travailler, afin que tout le monde profite du progrès qui sera apporté.

 

Comment prendre contact avec une facette subconsciente (brièvement) ?

Prendre contact avec son subconscient
Photo par PhotosNormandie

 

>>> PROTOCOLE ICI <<<

 

Bien sûr, cela peut se faire de façon guidée, avec une liste de questions qui vont plonger en profondeur dans l’intention positive du “problème”/blocage. Ça vous permettra de découvrir les intentions positives de chaque partie de vous, malgré le fait que les comportements ne soient pas toujours adaptés. Corriger, ou réadapter, les comportements est ce que je peux être amené à travailler lors des séances d’échange.

 

Conclusion :

 

Vous avez bien compris que l’important est d’être capable de collaborer avec l’autre, de faire équipe. Cela peut faire peur, parce que “faire équipe” demande de communiquer, et en quelques sortes de faire confiance. La confiance est difficile à céder, mais elle a besoin d’être cédée à soi en priorité, avant d’être cédée à l’extérieur. On ne dépend pas de quelque chose d’aussi variable que l’extérieur. On ne peut dépendre que de nous. Les facettes subconscientes font parties de nous et peuvent être nos meilleurs alliés. D’ailleurs, c’est ce qu’elles nous demandent.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez faire un don ; Ce qui aidera au développement du blog et à élargir encore plus notre communauté !

FAIRE UN DON

.

Ou simplement partager cet article à vos ami(e)s, et aux personnes qui en auraient besoin.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :