Comment se sentir bien grâce au pouvoir de l’autosuggestion ?

autosuggestion

 

Comment se sentir bien ? L’autosuggestion est une technique simple de bien-être qui a été inventée par Emile Coué, inventeur de la Méthode Coué. Dans cet article, je vous explique comment elle est née, son lien avec la loi d’attraction, son principal obstacle et un exercice pour l’utiliser correctement.

 

Coué et sa méthode :

 

Coué, psychologue et pharmacien, avait des liens étroits avec l’hypnose. Au début du 20ème siècle, l’hypnose consistait à induire une suggestion au patient pour remonter dans ses souvenirs inconscients, afin de retrouver la cause de son traumatisme. Hélas, à cette époque, l’hypnose n’était pas aussi avancée qu’aujourd’hui : le patient ne faisait que revivre ses souvenirs désagréables avec les émotions et pensées qu’il a eu au moment même de son trauma. La cause était découverte certes, mais l’état émotionnel restait le même.

Ayant observé la distinction entre la cause et l’émotion, Coué s’est dit  : « Pourquoi ne pas suggérer au patient qu’il va bien ? Puisque c’est bien l’émotionnel qui le gène… » Il fit alors le test à l’échelle de son activité, et condensa alors sa méthode en une phrase type : « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. » Telle une prescription sur ordonnance, il donna cette phrase à répéter à ses patients 20 fois le matin et 20 fois le soir. Les résultats furent surprenants… Le cerveau ne fait pas de distinction entre ce qui est réel et ce qui est imaginaire. L’inconscient réagit et génère des émotions agréables. Si bien que les patients finissent par croire en cette phrase simple et que leur état psychologique s’améliore progressivement. Ce fut le début de l’autosuggestion.

 

Emile Coué
Photo d’Emile Coué

 

Testez la méthode :

 

-Prenez un moment, ne serait-ce que 2 minutes le matin, en vous levant pour utiliser la méthode Coué.

-Mettez-vous à un endroit calme dans laquelle vous serez le plus à l’aise pour répéter la phrase type De la méthode Coué : devant votre fenêtre, devant un mur, devant le miroir de votre salle de bain… Ceci sera votre ancrage spatial.

-Répétez la phrase : « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux » 20 fois d’affilé.

Je conseille le matin, car après une nuit de sommeil, nous avons renouvelé nos pensées. Commencez alors par une autosuggestion “positive” pour bien démarrer la journée !

-Vous pouvez aussi inventer votre propre autosuggestion. Pensez à ce que vous souhaitez le plus, visualisez-le, ressentez-le… puis condensez cette pensée en une phrase simple. Évitez les phrases à rallonge. Une pensée fluide est claire et bénéfique.

 

L’autosuggestion en lien avec la loi de l’attraction ?

loi de l'attraction

 

« Ce qu’un homme pense de lui, voilà ce qui règle ou plutôt indique son destin »

Henry David Thoreau (philosophe & naturaliste, 19ème siècle)

 

Si l’autosuggestion peut vous aider à améliorer votre état moral, est-ce que, comme la loi de l’attraction, elle peut vous aider à avoir tout ce que vous désirez, rien qu’en en faisant la demande à l’univers ? La réponse dépendra des conditions qu’y mettra votre ego et des facilités que vous autoriserez à cette méthode d’agir dans votre vie.

 

Par exemple :

 

Si vous pensez être quelqu’un de doué pour les relations sociales, vous adopterez tous les comportements de quelqu’un de doué dans ce domaine : vous sortirez, vous prendrez des décisions de là où vous voulez aller, vous créerez des relations avec des gens à l’aise socialement, vous apprendrez et appliquerez les codes sociaux adéquats etc…

À l’inverse, si vous pensez être nul dans les relations sociales, il y a de fortes chances que vous adoptiez les comportements de quelqu’un qui préfère s’isoler et ne parler qu’avec un nombre de personnes restreintes.

Le cerveau ne fait pas de différence entre le réel et l’imaginaire. Des études scientifiques menées sur plusieurs années, montrent que si on croit être quelque chose suffisamment fort et ne serait-ce que sur quelques jours, on finit par devenir ce en quoi on croit.

 

Exemple d’une expérience en Psychologie Sociale :

 

Prison de Stanford

 

La Prison de Stanford où des individus devaient “jouer” aux prisonniers et aux gardiens de prison. L’expérience a dû prendre fin plus tôt que prévu, car chacun avait pris son rôle très au sérieux, oubliant presque les personnes qu’elles avaient été auparavant.

 

Si nous pouvons devenir des personnes dangereuses, comme dans cette expérience, est-ce que nous pouvons devenir les personnes fabuleuses que nous avons toujours voulu être ? La réponse est oui.

Toutefois, il est plus facile pour la plupart des gens de devenir une personne “médiocre” qu’une personne “fabuleuse”. Ceci à cause de facteurs culturels, sociaux et égoïques. Nous allons nous concentrer sur l’ego seulement.

 

L’ego peut casser l’autosuggestion :

 

L’ego est là pour vous rappeler ce qui est “vrai” et “faux”, selon ce qu’il a vu de votre vécu. Si vous vous dites : “Je suis une belle personne.” et qu’à l’intérieur de vous, vous sentez que quelque chose vous dit que ce n’est pas vrai, alors votre autosuggestion ne marchera pas. Car toutes les parties de vous-même ne sont pas d’accord avec cette idée que vous êtes une “belle personne” et s’opposent entre elles.

Souvent, les croyances limitantes en sont la cause. Vous pouvez les remettre en question. Votre autosuggestion marchera mieux si elle est en accord avec ce que vous êtes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez mettre en accord les parties de vous-même qui s’opposent. La négociation entre Parties est une des méthodes que j’utilise au cours de mes séances d’échanges pour résoudre ce conflit intérieur.

L’ego a le désir de vous protéger vis-à-vis des événements qui vous sont arrivés dans le passé. Si “se croire belle” était un risque de se retrouver isolé socialement parce que c’était vu comme de “l’arrogance”, et que vous souhaitiez rester “soudé” avec les autres, alors votre ego fera en sorte à ce que vous fassiez de même aujourd’hui. À savoir, rejeter l’idée d’être “une belle personne” pour rester soudé avec les autres. Or, ce comportement vous handicape plus qu’il ne vous libère aujourd’hui, puisque vous connaissez peut-être des problèmes de confiance en vous, ce qui vous empêche de communiquer comme vous aimerez avec les autres… Paradoxal, hein ?

Ce n’est qu’un exemple bien entendu, et il y en a autant qu’il y a d’individus dans le monde… J’espère juste que vous comprenez l’idée désormais.

 

Comment réussir son autosuggestion :

 

Pour cela, il sera plus profitable d’aller chercher au plus profond de vous, comme je l’ai expliqué dans l’article des facettes subconscientes. Le mieux étant de faire une négociation entre Parties, pour créer un accord de chacune autour de votre autosuggestion.

Néanmoins, une technique simple et applicable peut vous aider à réussir une autosuggestion d’une autre manière, et je vous la donne maintenant !

Si la phrase “Je suis une belle personne.” ne semble pas vous apporter un plein accord en vous-même, essayez cette forme-ci : “J’aime penser que je suis une belle personne.” Ainsi, vous n’avez pas décrété pour votre ego que vous étiez une belle personne, mais que vous aimiez le penser. Il y a plus de chance que votre autosuggestion fonctionne ainsi puisque c’est bien votre désir “d’aimer le penser”.

 

Autosuggestion
Photo par Angelus Yodason

 

Testez la méthode sous la forme “détournée” :

 

-Prenez un moment, ne serait-ce que 2 minutes le matin, en vous levant pour utiliser la méthode Coué.

-Mettez-vous dans un endroit calme dans lequel vous serez le plus à l’aise pour répéter la phrase type de la méthode Coué : devant votre fenêtre, devant un mur, devant le miroir de votre salle de bain… Ceci sera votre ancrage spatial.

-Répétez la phrase : « J’aime penser que tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux » 20 fois d’affilée.

Inventez votre propre formule “J’aime penser que je suis doué pour les relations sociales.”, “J’aime penser que je réussi tout ce que j’entreprends.”, “J’aime penser que ma vie est belle.” etc…

Je vous mettrai plus d’exemples de phrases dans un prochain article, sous la forme simple et sous la forme détournée pour que vous puissiez trouver votre formule à appliquer tous les matins !

 

Conclusion :

 

L’autosuggestion est un outil simple et accessible à tous pour améliorer sa vie. La seule difficulté est celle de vivre du point de vue de la conscience et non de celui de l’ego. La conscience observe et teste simplement. Puis elle ressent le phénomène. L’ego juge et remet en question, hélas.

Mon meilleur conseil est “Apprenez à vivre du point de vue de la conscience.” Cela se fait en faisant l’expérience de ce que vous lisez sur ce blog, ainsi qu’ailleurs, et en observant les résultats que cela vous apporte dans votre vie. Puis un beau jour, vous vous surprendrez à faire des choix pour vous, et par la conscience. Alors vous pourrez pleinement vivre les concepts et l’accord avec soi.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez faire un don ; Ce qui aidera au développement du blog et à élargir encore plus notre communauté !

FAIRE UN DON

.

Ou simplement partager cet article à vos ami(e)s, et aux personnes qui en auraient besoin.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :