Comment surmonter la jalousie en couple grâce à la confiance en soi ?

jalousie en couple

La jalousie en couple résulte généralement d’un manque de confiance en soi. J’explique comment l’apaiser dans cet article !

 

Comment surmonter la jalousie en couple grâce à la confiance en soi ?

 

Introduction :

 

La jalousie est l’un des problèmes les plus répandus au sein des couples.

Si vous avez du mal à laisser votre partenaire “faire sa vie” : sortir avec des amis, faire des activités extérieures avec d’autres personnes, ou même partir en week-end avec sa famille sans vous… Alors vous vous définirez (ou pas) comme jaloux(se).

La jalousie vient toujours comme un pincement au cœur ou une sensation d’étouffer qui nous prend aux tripes, un peu comme une angoisse générée par ce que fais l’autre, sans vous.

 

En quoi vient-elle empoisonner le couple ?

jalousie en couple

La jalousie empoisonne votre couple car elle sollicite votre partenaire. Peut-être que lui/elle, se sent bien et libre de faire ce qu’il/elle veut à tout moment. Cependant, certaines choses qu’il/elle fait ne vous rassure pas parce que vous imaginez des scénarios où vous le perdrez.

Il y a toujours VOUS AU CENTRE de l’équation. Où est l’autre ?

Votre peur devient de plus en plus grande et l’autre la voit de plus en plus. Par contre, il/elle voit de moins en moins votre amour et c’est ce dont il/elle a besoin.

Mais votre peur prend tellement de place en vous que vous êtes presque incapable de revenir sur cette liberté que vous accordiez à l’autre au tout début de votre relation, lorsque vous l’avez connu pour la première fois.

Aujourd’hui, votre conjoint(e) ne vit plus vraiment avec vous mais avec vos doutes et vos sollicitations pour le maintenir dans un cadre qui vous rassurera.

C’est de l’égoïsme et au fond, vous le savez.

 

Quelles sont les raisons (réelles) de la jalousie ?

jalousie en couple

Derrière la jalousie, il y a une blessure intérieure :

C’est simplement la peur de la perte d’un objet ou d’un être cher avec lequel on entretient un lien affectif. Par conséquent, elle se manifeste par de la colère, de la frustration, de la tristesse ou encore, du dégoût.

Elle peut être aussi la peur de ne pas être en capacité d’avoir un objet ou une personne. Oui, parce que si vous aviez confiance en vous, vous n’auriez pas cette peur et vous ne seriez pas jaloux. 😉

Donc les raisons de la jalousie sont vos peurs !

 

La question à vous poser serait alors : quelles sont vos peurs ?

 

Si vous vous sentiez capable de vivre une relation de couple épanouie avec l’autre, vous auriez le sentiment de ne rien avoir à prouver à vous-même sur ce domaine-là. Peut-être n’en avez justement pas vécue auparavant, ou alors que vous avez été victime d’une désillusion qui fait que vous doutez de vous et fait ce que vous êtes aujourd’hui.

 

Les raisons peuvent même dater de l’enfance :

Par rapport à vos parents, de qui demandiez-vous le plus d’amour ? Une fois que vous avez répondu à cette question, demandez-vous qu’est-ce qui a fait que vous demandiez cet amour envers ce parent-là ?

Cette petite introspection vous permettra de mieux comprendre la raison de votre jalousie.

Nous allons voir comment l’apaiser dans le point suivant !

 

Comment jouer de la confiance en soi pour la surmonter ?

jalousie en couple

Voici une méthodologie que vous devrez appliquer pour calmer votre jalousie de manière rationnelle et structurée :

 

1) Tout d’abord, pensez à toutes les situations possibles dans lesquelles vous sentez la jalousie monter.

Je sais, ce ne sera pas agréable, mais ça ne durera pas longtemps vu que vous les avez souvent en tête 😉

 

2) Prenez de quoi écrire et faites 2 colonnes : une où la jalousie vous paraît surmontable (disons sur une échelle de 1 à 5) et l’autre ou elle vous paraît complètement insurmontable (disons sur une échelle de 6 à 10).
Mettez les situations dans les colonnes auxquelles elles appartiennent.

 

3) Puis cochez celles que vous avez déjà vécu de la part de votre conjoint(e).
En général, vous vous sentirez rassuré(e) de constater que peu de situations insurmontables ont été franchies, voire aucune.

 

4) LE POINT LE PLUS IMPORTANT :
Demandez-vous ce que vous pourriez faire VOUS pour mieux gérer les situations qui ont été cochées.

 

Je vous donne un exemple concret pour que vous puissiez vous projeter :

 

Vous avez coché la situation suivante : “Il/Elle sort avec ses ami(e)s le samedi soir, moi je n’ai rien de particulier. Je n’ai pas envie de l’accompagner, j’ai envie de rester à la maison avec lui/elle…”

Mais vous savez que ce n’est pas possible : que si lui/elle a envie de sortir, c’est justement pour s’aérer et revenir vers vous totalement en forme et renouvelé par la suite. Si votre conjoint(e) est malin(e), il saura vous communiquer sa reconnaissance, sans que vous ayez à le lui faire remarquer.

Vous devez donc respecter son besoin d’amitié, de communion, de renouvellement avec d’autres personnes.

 

La prochaine question sera alors : Quelle besoin pourriez-vous satisfaire de votre côté en ce samedi soi ?

Vous pourriez vous aussi en profiter pour voir ou rappeler des ami(e)s que vous n’avez pas vu depuis quelques temps, vous pouvez aller à un événement qui est organisé dans votre ville, découvrir de nouveaux endroits (restos), où de regarder ce film qui vous intéresse depuis longtemps et que vous ne pouvez pas regarder avec votre conjoint(e) parce que ce n’est pas son style, faire une bonne séance de sport ou de relaxation… Tout est possible si vous savez vous occuper de vous-même.

D’ailleurs, savez-vous le faire ?

 

Conclusion :

 

La méthodologie décrire plus haut n’est pas magique. Pourquoi ?

Parce qu’il vous sera peut-être au début difficile de garder votre sang-froid face aux situations imaginées et que vous aurez envie de faire marche-arrière. En effet, il s’agit de vous mettre en face des réalités possibles sur papier.

Mais il vaut mieux les affronter sur papier qu’une fois réalisées, non ? C’est donc ainsi que vous pouvez apprendre à travailler dessus et sur vous-même.

Rajoutez des situations que vous vivrez les jours suivants ou que vous aviez oublié de mettre, et faites comme on a dit plus haut. Vous verrez que vos scénarios catastrophes ne seront que de vieux souvenirs.

 

Le message final est qu’il est parfois nécessaire de passer un peu de temps avec soi avant de célébrer des instants à deux. Donc :

 

Ne vous oubliez pas. Respectez-vous. Apprenez à prendre soin de vous.

 

Vous aussi vous avez des besoins qui ne peuvent être comblés que par vous-même et non par une seule et même personne. Vous comprenez ?

Dans le cas d’une blessure d’abandon, dont souffrent la plupart des jaloux(ses), il y a un travail important à faire sur les croyances limitantes ainsi sur le vécu que nous pouvons faire lors des différents accompagnements que je vous propose ci-dessous :

 

Entretien téléphonique  –  Séance en ligne  –  Accompagnement mail

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez faire un don ; votre argent sera dédié au développement du blog et à ma supervision pour mieux vous aider en tant que thérapeute.

FAIRE UN DON

.

Sinon, partagez cet article pour m’aider à augmenter ma visibilité. 🙂

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :