Quelle thérapie choisir pour résoudre ses problèmes et aller mieux ?

Quelle thérapie choisir ?

 

Lorsqu’on souhaite se faire accompagner par un professionnel de la Psychologie, plusieurs possibilités s’offrent à vous. De nombreuses thérapies ont vu le jour en l’espace d’un siècle et ont prouvé leur efficacité clinique. Laquelle choisir ? Quelle est la “meilleure” ? C’est ce que j’explique dans cet article.

 

Quelle thérapie choisir pour résoudre ses problèmes et aller mieux ?

 

Plusieurs disciplines existantes :

 

Je considère qu’un courant thérapeutique est une discipline, puisque dès lors qu’une personne a pris pour engagement de résoudre sa problématique pour aller mieux, elle se lance dans un travail personnel qui lui demandera de s’impliquer vis-à-vis d’elle-même.

Tels les arts martiaux, les courants de la Psychologie se pratiquent, nous apprennent de nouvelles choses, nous remettent en question, nous confrontent à nos limites et nous apprennent la manière de les repousser (dans le respect de notre personne).

 

De mon point de vue, il y a 3 grandes catégories de courants. Ce qui va suivre n’est donc pas exhaustif, mais une grande généralité que je me suis faite par mon expérience. Les voici :

 
-Courants Analytiques (Issus de la Psychanalyse : Freudienne, Lacanienne, Jungienne…)

 

-Courants des Thérapies Brèves (Issus du développement personnel : PNL, TCC, Hypnothérapies…)

 

-Courants des Parapsychologies (Issus de la Spiritualité : EFT, Hypnose symbolique et spirituelle…)

 

Chacun a ses points forts, sa philosophie et son histoire. Tous les courants sont nobles puisqu’ils partent d’une seule et même intention : respecter l’humain dans son individualité et l’aider à vivre “en paix” avec ce qu’il est.

 

À chaque personne sa discipline :

Quelle thérapie choisir ?

 

Nous sommes tous différents. Et comme avec la musique, un genre plaira plus qu’un autre à certaines personnes. Parfois parce que la famille a écouté tel style durant toute notre enfance, parfois parce que l’entourage l’a écouté durant nos années étudiantes, parfois parce que “c’est comme ça”, sans qu’on sache expliquer pourquoi. Quelque chose d’inconscient réagit. Le plus important est d’écouter son “instinct” vis-à-vis des courants. De par mon expérience et des personnes que j’ai pu côtoyer, chacun aura un intérêt plus prononcé vis-à-vis d’une philosophie thérapeutique.

 

  • Si vous cherchez le “Pourquoi” et que vous avez tendance à analyser chaque information nouvelle et passée :

Les courants Analytiques seront sûrement les plus appropriés à votre personne. La Psychanalyse utilise l’association libre, vous laissant exprimer tout ce que vous avez sur le cœur et l’occasion de construire une réflexion par rapport à votre problématique. Le professionnel parle peu, et quand il le fait, c’est parfois pour vous faire revenir sur un point particulier de vos dires. À vous d’y creuser un peu plus la réflexion. C’est une exploration où vous redécouvrirez votre histoire.

 

  • Si vous cherchez le “Comment” et que vous avez envie de changer rapidement votre situation :

Les courants des Thérapies Brèves seront les plus efficaces en matière de résolution de problèmes. Plusieurs disciplines y sont présentes : la PNL, où vous travaillerez essentiellement avec vos émotions, puisque ce sont elles qui font que vous vous sentez en accord ou non avec vous-même. L’hypnose où votre inconscient sera votre meilleur allié afin d’effectuer des changements en profondeur. Les TCC qui favoriseront les prises de conscience qui vont permettront de débloquer certaines situations. Et j’en passe… A vous de choisir la filière avec laquelle vous aurez le plus d’atomes crochus.

 

  • Si vous cherchez un certain “éveil” de votre personne et que vous avez foi en l’inexplicable :

Les courants de la Parapsychologie seront les mieux à mêmes de répondre à votre demande. Ne pratiquant pas la parapsychologie, mais ayant observé la puissance des croyances sur les individus, j’aime le fait que ce courant laisse sa chance aux personnes qui n’ont pas trouvé leurs réponses auprès des scientifiques. En effet, quelque chose n’a pas forcément besoin d’être scientifiquement prouvé pour fonctionner. Nous le voyons en PNL d’ailleurs, en appliquant certains protocoles : l’un va être soudainement résolutoire pour un individu, alors que le même protocole va laisser un autre totalement indifférent.

 

Edit : Généralement (je dis bien généralement), si vous êtes beaucoup dans l’action et que ce que vous faites malgré tout ne fonctionne pas, vous aurez besoin de vous arrêter et de jeter un œil sur les courants Analytiques. Et inversement si vous êtes beaucoup dans la réflexion mais que vous agissez peu, vous aurez besoin de vous mettre en action grâce aux Thérapies Brèves.

 

Mais le plus important c’est vous :

Quelle thérapie choisir ?

 

Qu’importe la thérapie. C’est comme lorsque vous entrez dans une discipline nouvelle : vous devez être humble. Votre ego va peut-être vous dire que vous croyez connaître. Selon moi, plus vite vous débarrasserez votre table mentale de ce que vous avez appris et plus vite vous vous mettrez au travail. Vous devez être prêt à jouer le jeu à 100%. Oubliez tout ce que vous savez déjà. Le but est que vous désappreniez vos anciennes méthodes, tout en en pratiquant de nouvelles.

Évidemment, ce n’est pas facile pour certains, car ça implique d’accorder sa pleine confiance en la discipline, et surtout, d’accorder sa confiance en soi. Mais n’est-ce pas pour ça que vous vous êtes engagé ? Suivre une thérapie est un engagement que vous avez fait pour vous-même, pour votre bien, pour l’amélioration de votre vie. Faites donc votre expérience, car c’est de cela dont il s’agit, mais faites-la à fond. Je dis ça car de nombreuses personnes choisissent d’abandonner au bout de 3 séances, si ce n’est au bout de la première !

 

Certaines personnes en attendent trop du professionnel. Comme si le travail n’allait se faire que d’un coté :
PROFESSIONNEL ==> Client
Alors qu’il se fait ainsi :
PROFESSIONNEL <===> CLIENT

 

Pourquoi ai-je mis les 2 individus en MAJUSCULE ? Parce que du professionnel au client, il n’y en a pas un qui a plus le savoir que l’autre.

 

Vous, en tant que client, vous détenez le savoir et les ressources qui vous sont propres, pour résoudre chacune de vos problématiques ! Le professionnel, lui, détient la méthodologie de sa discipline qui permet de vous accompagner vers les objectifs que vous souhaitez atteindre.

 

Donc, il n’y a pas de miracle. La psychologie n’est pas de la magie. Vous devrez donner également du vôtre si vous souhaitez réellement évoluer dans votre vie, et même si ça arrive, et que c’est l’objectif des Thérapies Brèves, la solution à tous vos problèmes apparaît rarement dès la première visite.

Dans les courants Analytiques, il n’y a pas de limite pour le nombre de séances à effectuer. C’est à votre rythme… Dans les Thérapies Brèves, la limite est de 10. Si vous pensez que 3 séances, c’est long, c’est que vous n’êtes pas réellement prêt(e) à changer. Pas “entièrement” par manque de volonté de votre part, mais par le fait qu’une partie de vous à un avantage à vous garder dans la situation dans laquelle vous êtes.

Il est possible d’effectuer votre évolution seul, oui ! Ce sera peut-être un poil plus “challengeant” car pour cela, ce sera à vous de faire vos expériences de vie, de créer vos propres outils et méthodologies, jusqu’à ce que se fasse votre déclic.

 

Conclusion :

 

Une thérapie aura un effet sur vous si vous êtes prêt à en respecter les codes et à leur faire confiance. Chaque thérapie a sa philosophie et c’est aussi à vous de vous y intéresser. Aujourd’hui, on est loin du cliché du patient allongé sur un fauteuil racontant sa vie au vieux Psychologue, qui lui, griffonne sur un bloc-note en se contentant de lancer quelques “Mh mh” pour montrer qu’il est toujours dans la pièce. De nombreux courants sont disponibles et il y en a sûrement un qui conviendra à votre problématique et votre personnalité. Votre travail sera de ramener votre volonté à chaque séance.

Pour tenter l’expérience avec moi par téléphone ou Skype, les séances en ligne sont à disposition.

 

>>> VOIR LA VIDÉO DE L’ARTICLE ICI <<<

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez faire un don ; votre argent sera dédié au développement du blog et à ma supervision pour mieux vous aider en tant que thérapeute.

FAIRE UN DON

.

Sinon, partagez cet article pour m’aider à augmenter ma visibilité. 🙂

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :